Content

Le vapotage, utile pour combattre le cancer.

Dans de plus en plus de pays, l'efficacité des cigarettes électroniques dans le sevrage tabagique est reconnue. Cependant, le vapotage est rarement mentionné dans la campagne anticancéreuse. Sa démocratisation peut contribuer à réduire les cas de cancer du poumon en France. L'attitude négative des autorités sur cette question est encore difficile à comprendre.
380 000 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués en France chaque année.

Les faits ont prouvé que près de 150 000 personnes sont mortes. Dans ce pays, plus de 33 000 personnes meurent du cancer du poumon chaque année. Dans huit cas sur dix, le tabac en est la cause.

Des études ont également montré que le tabagisme est un facteur aggravant dans les cas de cancer du foie, de cancer du pancréas et de cancer gastrique. Les chercheurs estiment que le tabac cause directement ou indirectement 45 000 décès par cancer chaque année.

La cigarette électronique, un dispositif à encourager!
Les cigarettes électroniques sont le moyen le plus efficace d'arrêter de fumer. Pourquoi les autorités sanitaires n'en font-elles pas la promotion davantage? Bien que ce ne soit pas un médicament, c'est toujours une solution pertinente pour les fumeurs. Toutes les études conviennent que l'atomisation ne cause pas de cancer.

Plusieurs pays n'ont pas hésité à vanter leurs vertus d'arrêter de fumer. Au Royaume-Uni, le British Cancer Institute diffuse régulièrement des publicités commerciales présentant les avantages de la cigarette électronique. Dans ce cas, une attention particulière doit être accordée à la réduction des risques pour la santé et à l’arrêt du tabac.

La partie française est en retard sur cette question. Bien que le ministre de la Santé Olivier Véran soit fumeur, il n'a pris aucune mesure pour soutenir la cigarette électronique. La situation sanitaire très complexe actuelle fait passer ce sujet au second plan. Cependant, la cigarette électronique peut aider à réduire le nombre de cancers chaque année.

0 commentaires

Ajouter un commentaire